L’équilibrage des pneus est très important pour un véhicule, en particulier pour une voiture et une motocyclette qui roulent à très grande vitesse. Malgré la très haute qualité offerte par les constructeurs, les pneus ne s’usent jamais de manière uniforme. Découvrez en quoi le mauvais réglage du parallélisme influe sur l’état des pneus.

Une question de physique

La raison pour laquelle même de petites différences de quelques grammes dans la répartition du poids de la pneumatique d’un véhicule posent un problème découle de la physique. Si une masse se déplace très rapidement dans un cercle, de fortes forces agissent. Quiconque a déjà piloté un carrousel rotatif sur un terrain de jeu connaît probablement bien l’effet. Bien qu’un déséquilibre de pneu soit à peine perceptible à basse vitesse, il le devient négativement à vitesse élevée. Un déséquilibre de 10 grammes à 100 km/h , sur une route de campagne a un effet de deux kilos et demi. C’est 250 fois plus. Sur l’autoroute à 200 km/h, c’est déjà une dizaine de kilos (soit 1 000 fois plus).

Des effets non désirables

Un pneu déséquilibré provoque non seulement des vibrations au volant, mais peut aussi endommager divers composants du véhicule, ce qui peut entraîner des coûts de réparation élevés. Les roulements de roue, les suspensions et le boîtier de direction sont surchargés par les vibrations du balourd et l’usure de la bande de roulement est plus rapide et inégale. Le contrôle de l’équilibrage à pour but de prévenir les vibrations de la conduite et, analogiquement, l’usure prématurée des éléments de suspension, de direction et de roulement. Il devrait être vérifié tous les 10 000 km et 5 000 km pour les voitures de sport. La vérification du parallélisme de l’essieu avant et de la géométrie du véhicule sont des examens nécessaire. C’est le seul moyen d’éviter l’usure rapide et irrégulière de vos pneus.

Bref

Le pneu s’use plus rapidement que nécessaire en raison de réglages incorrects. Un mauvais équilibre du pneu ou une mauvaise connexion et des éléments de suspension entraînent une usureprononcer. Même un suivi médiocre entraîne une conséquence désastreuse. Une pression d’air mal réglée influence d’une manière négative la durée de vie des pneus. Si elle est trop basse, le bord s’usera plus rapidement. Si la pression d’air est trop élevée, le centre du pneu est soumis à une force excessive. Enfin, la géométrie de l’essieu (la disposition des roues avant) joue également un rôle dans la contrainte. Alors , faites attention car rouler dans ces conditions risque d’être fatal.